Secrétariat du Club : 06 80 96 62 96

STAGE MECANIQUE 2014

Stage Mécanique 2014 Meung-sur-Loire

4h du matin, c’est le grand départ pour Daniel, depuis plusieurs jours il rêve du stage de mécanique. Il a préparé sa 403 pour sillonner la Belgique et une partie de la France, c’est en tout 600 Kms et 10 heures de route qu’il a dû parcourir pour rejoindre le stage et la région du Loiret.

Il est maintenant 14h, tous les participants commencent à arriver, à pied, en train, en voiture particulière, en covoiturage, en 403, de Normandie, de Paris, du Loiret, du Lot-et-Garonne et toute l’équipe d’organisation est là pour nous accueillir dans ce grand hangar longeant une petite rivière « La Mauve », rempli de 403 bâchées, D4 et autres curiosités non identifiées.

Nous commençons par un petit café d’accueil, mais Jean-Marc veille au grain, toujours prêt pour transmettre son savoir sur la 403, il nous a préparé un programme complet et ne souhaite pas prendre de retard. Tout commence par une petite présentation personnelle et des attentes vis-à-vis du stage. L’on s’aperçoit que chaque projet est différent (reprise de restauration d’une 403 berline après 15 ans d’arrêt, capacité à se dépanner, réalisation d’opérations d’entretien et de réparations basiques ou tout simplement apprentissage/approfondissement des techniques de la 403).

Tout le monde a enfilé son bleu de travail (sauf José qui a les épaules trop carrées pour rentrer dedans…), prêt à travailler dur, mais JM en a décidé autrement ; cet après-midi sera consacré à la théorie sur le thème de « l’ALLUMAGE ». Vous aviez oublié vos cours de collège/lycée ? U=RxI ? Résistance, Intensité, Puissance, rotor, stator, noyau, que des notions qui n’ont plus de secret pour nous.

Petit rappel : La 403 est alimentée en Basse Tension 12V par la batterie, mais elle a également besoin de Haute Tension environs 12000 V, c’est la bobine qui réalise cette transformation. La bobine seule ne peut pas fonctionner correctement, elle est donc couplée à un ensemble rupteur/condensateur, celui-ci permet notamment à la bobine de se décharger en phase avec les temps moteur et à la bobine d’avoir des temps de rechargement suffisants. Les réglages sont donc très délicats et précis, nous avons réalisé différents de ces réglages sur des bancs tests prévus à cet effet, réglages d’écartement des contacts, d’angles d’ouvertures…. Mais je n’insisterais pas plus, vous avez déjà eu de nombreux articles dans les différents BL sur l’allumage.

Après une bonne journée de travail, direction le Courtepaille pour se restaurer et échanger sur cette 1ère journée. Pour certains, nous retrouvons nos femmes qui nous ont raconté leur journée découverte.

C’est également l’occasion de fêter les un an de notre petite fille Louise épuisée par cette si longue journée.

Direction l’hôtel IBIS pour les uns, Orléans pour les autres.

Rendez-vous à 9h30 pour entamer la deuxième journée, de nouveaux participants nous rejoignent pour les 3 derniers jours. Petit rappel de la veille puis complément de présentation sur les éléments suivants : dynamo, carburateur…

C’est l’heure de préparer le barbecue offert généreusement par le club.

L’après-midi Jean-Marc nous a préparé des exercices et simulations sur son banc test.


 


 


En début de soirée, direction Orléans

pour visiter la ville, mais la pluie en a décidé autrement, c’est donc un bon apéritif offert par Pascale et Jean-Gabriel qui nous fera patienter. Une accalmie, nous rejoignons le restaurant réservé pour l’occasion et finissons la journée par une marche nocturne dans la ville d’Orléans.

 

Pas de grâce matinée, toujours RDV à 9h30 pour le troisième jour, un certain Roger Robert Claude Joseph nous a rejoint, nous ne savons toujours pas son vrai prénom mais il est originaire du Québec et est propriétaire d’un D4 Café Maurice.

Le jadis Auto Orléanais nous a également rejoint et est représenté par deux voitures, une Simca Aronde Plein Ciel ainsi qu’une Panhard.

C’est l’occasion rêvée pour Jean-Marc d’improviser un cours de mécanique Panhard.

L’après-midi nous décidons de redémarrer une 403 bâchée stockée depuis plusieurs années, la chance nous sourit, même pas drôle, elle démarre presque au quart de tour, pas très instructif donc…


 

Nous enchainons nos activités sur le dispositif de freinage, évidemment bloqué par la rouille. Nous commençons par mettre la voiture sur cale, et écoutons avec attention les précieux conseils de notre formateur. L’ensemble des tambours sont ouverts avec difficultés mais sans casse et bonne maîtrise. Nous avons extrait les vieilles garnitures pour un remplacement ultérieur.

Dernier soir, RDV dans le centre-ville de Meung sur Loire pour un petit bistrot très chaleureux collé à l’église du village. Ce repas fût l’occasion de réaliser pour chacun un premier bilan du stage et de prolonger cette amitié naissante.


 

Jour 4, jour de départ :

José notre sexagénaire, a insisté tout le week-end pour voir ou se trouvait la timonerie d’essuie-glace, que nous ne pouvions pas partir sans lui faire ce plaisir. Nous organisons le démontage d’un tableau de bord de 403 bâchée nous permettant d’approcher cette timonerie tant désirée chaque nuit à l’hôtel par José.

Cet exercice parait simple, mais si l’on ne souhaite pas débrancher l’ensemble du câblage, ne pas rayer la peinture fraichement repeinte, il mérite donc beaucoup de précision et méthode.

Pendant ces 4 jours, les accompagnantes (femmes et enfant) ont pu visiter la basilique Royale de Cléry-Saint-André et la ville de Beaugency, la ville d’Orléans en pleine préparation des festivités de Jeanne d’Arc, une ballade le long de la Mauve et son arboretum des près de Culand ainsi que la fête des plantes au château de Meung-sur-Loire.

C’est l’heure des premiers départs et du rangement du hangar. Nous sommes très heureux d’avoir pu participer à ce stage mécanique 403 très enrichissant et ne regrettons en aucun point notre récente adhésion au club qui nous a permis de participer et faire de nombreuses rencontres. Nous avons déjà prévu de participer aux prochains évènements du club 403.

Romain, Florence et Louise DESTRIEZ

Membres n°2250