Ma 403 diesel fume

La fumée est elle noire bleue ou blanche?

Noir = problème d’injection
Bleu = problème d’huile
Blanc = eau ou liquide de refroidissement
 

Il faut d’abord savoir si l’injection correspond bien au moteur et si le moteur est bien un 85, avec sa bonne culasse, ses chambres de turbulence et le joint de culasse correspondant (épaisseur 0,65mm). Il y a tellement de montage que tous les panachages sont possibles avec pas toujours de bons résultats.

Ensuite la chose la plus simple est de vérifier les injecteurs:
• Porte injecteur KB35 SD 535/4 et Injecteur DNOSD 210 taré à 115 +/- 5bars.
• Ils doivent correspondre à une pompe EP/VM 4/80 2000 AR5Y et 7Y
• Le contrôle se fait avec une pompe à tarer. On doit vérifier la pression de tarage et en plus l’étanchéité, pas de formation de goutte à l’extrémité de l’aiguille sous 100 bars environ pendant 10 secondes. La pulvérisation sera fine, homogène sous 4 à 6 pulvérisations par seconde. On doit aussi constater le ronflement avec 1 à 2 mouvements du levier par seconde, ce qui valide le bon fonctionnement.
• Une mauvaise étanchéité ou un jet grossièrement pulvérisé se traduit par une consommation accrue et des fumées gris/ bleue avec une odeur acre de carburant mal brulé.

Si la pompe a été déposée, est elle bien re-calée ? Méthode avec comparateurs ? Si non, on peut jouer en mettant un peu d’avance comme avec un allumeur sur une essence. Après avoir fait un repère (au burin) entre la flasque de la pompe en acier et le carter de distribution. Donc tourner la pompe sens inverse de rotation moteur (anti horaire) jusqu’à entendre un claquement à l’accélération qui traduit trop d’avance. La variation se joue autour du mm.

 

Auteur : Jean-Marc RACHARD

Cet article a 1 commentaire

  1. MARTIN

    Il y a tellement de montageS

Laisser un commentaire